Paroles d'expert 4 min

Faciliter l’apprentissage de la musique, grâce aux plastiques

Rencontre avec Matt Pope, directeur de la société Warwick Music à l’origine du trombone Pbone et Max Clissold, co-fondateur de Nuvo Instrumental, le fabricant du Clarinéo et de la Jflute.
Faciliter l’apprentissage de la musique, grâce aux plastiques
Faciliter l’apprentissage de la musique, grâce aux plastiques

Quelle est la différence entre les instruments conçus par votre entreprise et ceux qui sont déjà fabriqués en résine ABS ?

Matt Pope : Warwick Music a été fondée par des joueurs de trombone. C’est pourquoi elle entretient des liens étroits avec cette catégorie de musiciens dont elle comprend bien les attentes. 
De même que les trombonistes constituent un club spécifique, le trombone est aussi un instrument original dans la mesure où, conçu à partir d’un long tube, il est le plus simple de la famille des cuivres. D’où l’intérêt de tester sur cet instrument l’utilisation de matériaux polymères, comme l’ABS, qui ont fait leur preuve dans la facture instrumentale.

Max Clissold : L’utilisation de la résine ABS dans la fabrication de clarinettes n’est pas une nouveauté en soi. Mais avec le Clarinéo et la Jflute, Nuvo est le premier facteur d’instruments à vent à étendre l'utilisation de polymères au-delà du corps de ces instruments, pour le clétage, jusqu’aux ressorts et aux coussinets. Cela nous donne un avantage concurrentiel en termes de poids, de coût et de durabilité. Résultat : nos deux instruments sont composés, à 95% de matériaux polymères, le reste des composants étant en acier inoxydable. Outre l’ABS du corps, nous utilisons un co-polymère de la famille des polyacétals (POM) pour les mécanismes et de la silicone moulée pour les coussinets d'étanchéité.

 

Hormis le coût et la légèreté, quel est l'avantage d'utiliser les matières plastiques ?

Matt Pope : En milieu scolaire, le pBone fabriqué en ABS est assurément plus durable. Vous pouvez confier ce type de trombone à un jeune enfant sans vous préoccuper des dommages éventuels. De plus, avec cette résine, on peut le fabriquer en différentes couleurs. Ce qui le rend plus attractif esthétiquement. Notamment pour les jeunes.

 

 

Max Clissold : Le premier atout de l’ABS c’est la durabilité qui est un élément clé de notre démarche. Le choix de ce plastique est parfaitement adapté à l’utilisation en classe où les instruments à clés métalliques traditionnels sont, à beaucoup d’égards, inadaptés. 
Nos instruments sont 100% imperméables ! Hormis la possibilité de jouer dans la piscine ou sous la douche – ce qui est rare – l’utilisation de plastiques présente un sérieux avantage en termes d'hygiène. Car, en milieu scolaire, nos instruments peuvent être utilisés par de nombreux enfants, puis lavés à l'eau savonneuse ou désinfectés.
Les propriétés mécaniques de l’ABS, enfin, sont parfaitement compatibles avec l’autre polymère utilisé pour le clétage. Ce qui facilite l’entretien. Ainsi, nos instruments n’exigent plus un niveau de compétence élevé pour les réglages et les réparations. Tous les composants mécaniques des instruments Nuvo sont faciles à remplacer.

Quelle différence avec des instruments conventionnels ?

Matt Pope : Du point de vue de la conception et surtout de la fabrication, il  y a évidemment une grande différence entre notre pBone en plastique et un trombone en laiton. Mais du point de vue du musicien, le pBone est un trombone à part entière. Avec cependant quelques avantages : son poids, son prix accessible, sa durabilité… Et le plaisir supplémentaire que cela suppose.

 

 

Max Clissold : Les performances acoustiques de la flûte Nuvo et du Clarinéo sont très proches de celles des instruments traditionnels car le son est créé à 99% par la vibration de la colonne d'air dans le tube et non par la vibration de l'instrument.
Les musiciens professionnels qui ont la Jflute ont d’ailleurs signalé un agréable effet "boisé" tandis que la plupart des musiciens amateurs ne percevaient, pour leur part, aucune différence. 
Notre Clarinéo est plus spécialement conçu pour les enfants car il est plus petit que la clarinette classique en Si bémol. De plus, c’est une clarinette en Ut qui ne nécessite pas de transposition. Cela est parfait pour les enfants mais peut dissuader certains joueurs de clarinette plus aguerris.

Comment le monde des musiciens a-t-il acceuilli ces instruments ?

Matt Pope : Nous avons été submergés par des réponses enthousiastes du monde musical. Un grand nombre d'instrumentistes, des éducateurs et de nombreux autres sont maintenant les heureux propriétaires de pBone.

Max Clissold : Pour beaucoup de musiciens débutants - et leurs enseignants - l’utilisation du Clarinéo ou de la Jflute signifie moins de stress sur le cou et les épaules. Et donc une formidable incitation à la pratique de ces instruments. Ils sont d’ailleurs si faciles à monter et à démonter que nous  encourageons leurs possesseurs à s’en saisir pour jouer en toutes occasions. Ce qui est plus difficile avec une flûte en métal ou une clarinette classique.

 

Qui sont les utilisateurs de ces instruments ? Combien de musiciens les utilisent-ils ? Et dans quels pays ?

Matt Pope : Nous avons déjà vendu 100000 exemplaires pBone dans le monde, à des écoles ou, directement, à des musiciens. Si beaucoup de ces clients sont des débutants, un bon nombre sont des professionnels, notamment des enseignants. On pratique le trombone avec pBone aux Etats-Unis, au Japon et bien sûr en Europe.

 

 

Max Clissold : Nuvo a distribué environ 45000 instruments dans le monde. Le Clarineo est principalement utilisé par les enfants au Royaume-Uni et dans le reste de l’Europe. Cette clarinette est aussi populaire que notre Jflute au Japon où les deux instruments sont pratiqués par les enfants comme par les adultes. Nuvo est également présent en Amérique. Le « Best Tools for Schools », un prix qui récompense l’innovation en matière d’instruments musicaux scolaires a largement favorisé notre présence aux États-Unis, au Canada et en Amérique du Sud.

Envisagez-vous de créer d'autres instruments sur ce modèle ?

Matt Pope : Nous nous apprêtons à lancer la pTrumpet qui sera disponible à l'achat en 2014. Après cela, nous avons des plans pour des cuivres et d’autres instruments à vent. Normal ! « Nous voulons apprendre à jouer à tout le monde ». C’est la vocation de Warwick Music.

 

 

Max Clissold : Oui, nous travaillons à la conception d'autres instruments à vent de la famille des bois comme le Clarinéo, mais aussi de la famille des cuivres. Et nous nous intéressons également aux instruments à cordes.
L’objectif de Nuvo est de faciliter l’apprentissage de la musique grâce à des technologies et des matériaux performants associés à un design innovant. Et, sur ce point, je crois que les plastiques sont un formidable tremplin.

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Polimotor 2 : des plastiques sous le capot
    Paroles d'expert 3 min
    Polimotor 2 : des plastiques sous le capot

    Umberto Bianchi, responsable Marketing et Communication de la division Solvay Specialty Polymers explique pourquoi son entreprise a décidé de relever le défi du Polimotor 2 en participant à la constru...

  • Un toit gonflé sur le stade olympique de Montréal au Québec
    Paroles d'expert 6 min
    Un toit gonflé sur le stade olympique de Montréal au Québec

    Rencontre avec Pierre Jutras, fondateur de la société canadienne Aérolande Inc et créateur d’un concept de toit gonflable particulièrement original....

  • Segis: l’italianisme à l’état pur
    Paroles d'expert 4 min
    Segis: l’italianisme à l’état pur

    Segis a été créée en 1983 par son propriétaire actuel, Franco Dominici, un croisement de prince charmant et de Petit Prince dans le monde impitoyable du business…...