Au quotidien 3 min
Architecture verre : archiplastique !
La crise, avec son cortège de pensées sombres sur fond de mondialisation opaque et de mouvements financiers obscurs, fait rêver de transparence et de clarté. L’architecture en verre arrive donc à point nommé pour ouvrir des perspectives claires dans le quotidien maussade. Mais pour que verre rime avec écologie, il faut un troisième larron : le plastique. Illustration.
Architecture verre : archiplastique !
Architecture verre : archiplastique !

En Italie, la Renaissance de l'architecture

Mediaset, premier groupe privé de communication italien, a fait rénover son siège social milanais, traduisant sa vocation par une prouesse architecturale et écologique.
A Bolzano, dans le Haut Adige, un nouveau musée d’art contemporain s’habille de transparence.

A Milan, la communication communique transparent

La façade en verre du Mediaset nouvelle version est incurvée et ventilée. C’est une “double peau” indispensable à la fois en termes de sécurité, d’isolation thermique et phonique et de performances énergétiques.


Une double peau, c’est un composite verre/plastique : 8 mm de verre trempé, 1,52mm d’intercalaire plastique et 8 mm de verre sérigraphié.


La face extérieure sérigraphiée des panneaux crée une atmosphère qui mêle, paradoxalement, transparence et intimité : de loin, la façade semble une surface opaque réfléchissante, mais plus on s’approche, plus l’opacité se transforme en une transparence qui révèle le bâtiment d’origine.

Technique magique

La feuille intercalaire (en l’espèce, SentryGlas® de DuPont™) a permis de réduire suffisamment le poids total des panneaux pour qu’ils n’aient besoin que d’une fine structure portante en acier, quasi invisible une fois l’ouvrage achevé.
La façade mesure de 1500 m2, elle a été construite par CNS spa (Milan) et conçue par l’architecte Franco De Nigris, d’Axistudio Milano. Pour cette imposante surface verticale, l’ingénieur structurel Paolo Mariottoni, en liaison avec CNS, a imaginé une structure en acier quasiment invisible, associée à de nouveaux dispositifs de fixation métalliques d’une taille extrêmement réduite: un système novateur destiné à avoir un impact minimal sur l’aspect de la façade en verre, tout en assurant un haut degré de performance et de résistance structurelle.

Tout le bâtiment il est beau, tout le monde il est content

Au nombre des heureux : les salariés de Mediaset, les maîtres d’ouvrage et les maîtres d’œuvre et même les hautes instances de l’architecture italienne qui ont octroyé à CNS spa le prix spécial des “RE Real Estate Awards” 2008 – l’équivalent des Oscars pour l’architecture. Sans compter le directeur financier : grâce aux propriétés mécaniques de l’intercalaire plastique, l’épaisseur et donc le poids des panneaux de verre a été réduit et par voie de conséquence l’importance de la structure portante. Et pour longtemps : SentryGlas®  garantit l’intégrité de la façade par d’excellentes performances après rupture, qu’il conserve même sous des températures élevées et après de nombreuses années.

A Bolzano, l'Art est dedans, l'Art est dehors

En Italie, l’art contemporain est toujours à la fête. Mais il n’y a pas que Venise et sa Biennale : la dernière nouveauté est à Bolzano, une ville à double culture, partagée entre deux dénominations : Haut Adige pour les Italiens et Sud Tyrol pour les Allemands. L’événement s’appelle Museion.

Musée futuriste pour Art Comtemporain

Comment faire moderne sans risquer de se démoder ? Les concepteurs du Museion, les architectes berlinois Krüger, Schuberth et Vandreike ont répondu par le classique: un parallélépipède rectangle recouvert d'aluminium, avec deux façades en verre transparent en forme d’entonnoirs, qui créent une continuité entre l'espace intérieur et extérieur. 

Pour ces façades, KSV a choisi  des panneaux dans le même verre feuilleté que Franco De Nigris pour sa rénovation milanaise, des panneaux réputés pour leur capacité à assurer des constructions très résilientes dotées d’une excellente performance après rupture. Cela a permis de créer des vitrages relativement fins, posés  jusqu’à une hauteur de 25 mètres et par endroits suspendus, capables de répondre à de rigoureuses exigences de sécurité tout en ne nécessitant que de petites fixations par points, quasiment invisibles, pour maintenir solidement les panneaux en place, même en cas de vent violent.

L’argent public restant de l’argent, la légèreté compte : en raison de la grande dimension des panneaux, qui mesurent jusqu’à 1,75 m de large et jusqu’à 2,4 m de haut, un châssis de support relativement coûteux, associé à de très grands dispositifs de fixation, aurait été requis pour résister au poids de panneaux de verre traditionnels, surtout quand les forces du vent viennent s’y ajouter.

les façades véhiculent ainsi, pour un prix raisonnable, un sentiment de légèreté et d’invitation, intégrant et perpétuant la conception monochrome, presque blanche, de leur intérieur, tout en répondant aux rigoureuses exigences de sécurité d’un bâtiment recevant du public. 


Le double vitrage formant l’entrée et la vitrine du “Museion” –transparentes, mais qui accrochent le regard –remplit également des fonctions techniques essentielles. L’espace entre le double vitrage est en effet utilisé comme une enveloppe climatique active. Dans cet interstice, l’air circule entre le toit et la salle des machines en sous-sol, facilitant une exploitation efficace de l’énergie utilisée pour le contrôle de la température.

Des lamelles de verre mat manœuvrables, intégrées dans le même espace, permettent de moduler la pénétration de la lumière du jour dans le bâtiment, afin de mettre en valeur au mieux, en fonction de leur nature, les œuvres exposées. Une fois la nuit tombée, ces lamelles, par simple pression d’un bouton, transforment les façades en verre en écrans géants pour les projecteurs installés à l’intérieur du musée.

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Les plastiques ont pignon sur rue
    Au quotidien 7 min
    Les plastiques ont pignon sur rue

    Le mobilier urbain est devenu au fil des ans un véritable marqueur identitaire pour des villes désireuses de proposer à leurs citoyens des espaces harmonisés et des lieux de vie pratiques. Les urbanis...

  • Plastiques en fête !
    Au quotidien 4 min
    Plastiques en fête !

    Pour les passionnés de loisirs créatifs ou les pros de la décoration, les fêtes de fin d’années sont le moment privilégié de démontrer sa créativité. Entre dorures et illuminations, les plastiques don...

  • Bâtiment : les plastiques à pied d’œuvre
    Au quotidien 7 min
    Bâtiment : les plastiques à pied d’œuvre

    Les plastiques jouent un rôle primordial dans le bâtiment. Pour preuve, en Europe, plus de 20% de la production de polymères sont utilisés dans le BTP, et les innovations restent nombreuses… Certes le...