Paroles d'expert 4 min

Le triptyque « réduction, réemploi, recyclage » nous guide dès la planche à dessin

Rencontre avec Stefanie Gunz, directrice du marketing chez l’allemand Geka, l’un des leaders mondiaux des emballages plastiques cosmétiques.
Le triptyque « réduction, réemploi, recyclage » nous guide dès la planche à dessin
Le triptyque « réduction, réemploi, recyclage » nous guide dès la planche à dessin

Vous êtes principalement connus pour vos solutions complètes de packaging et d’applicateurs pour mascara, fard à paupières liquide, vernis à ongles, etc. Quels sont vos principaux clients ?

Nous sommes aujourd’hui présents dans le monde entier avec des usines en Europe, mais aussi au Brésil, aux États-Unis et en Chine, et nous travaillons tout autant avec les noms les plus emblématiques de l'industrie de la beauté qu'avec ceux qui lancent leur première marque de beauté. Nous sommes le partenaire de ceux qui recherchent des solutions clé en main mais également des emballages responsables et durables. Nos milliers de brevets liés à l’emballage et aux brosses sont l’une de nos plus grandes fiertés.

 

 

Quels sont les principaux polymères entrant dans la composition de vos produits ?

Nous sommes avant tout des plasturgistes et utilisons donc une large gamme de polymères pour répondre aux exigences de nos clients en termes de fonctionnalité, de performance, d’esthétique et surtout de sécurité sanitaire. Dans l’emballage cosmétique, la sécurité sanitaire est aussi exigeante et contraignante, pour des raisons évidentes, que dans l’emballage alimentaire. Il est en effet impératif que nos emballages fassent barrière à tout ce qui pourrait venir contaminer ou dégrader les produits cosmétiques souvent fragiles (bactéries, oxygène…).

Nos emballages cosmétiques se composent de cinq éléments différents : le flacon, le bouchon, le col fileté, le pinceau ou applicateur et l’essuyeur*. Selon le produit qu’ils emballent, nous cherchons le polymère qui a les meilleures caractéristiques. Les tubes de mascara waterproof, par exemple, sont fabriqués en polypropylène (PP) qui a d’excellentes propriétés barrières à la vapeur d’eau. Le mascara ne risque ainsi pas de s’évaporer même s’il fait très chaud. Le polyéthylène téréphtalate (PET), très robuste, est utilisé pour les autres mascaras à base de cire et donc moins volatiles.

 

Ces deux polymères sont les plastiques les plus utilisés, car ils sont simples à mouler et ont d’excellentes propriétés pour faire barrière à tout ce qui pourrait contaminer les produits cosmétiques.
Pour les fibres des pinceaux et fils des applicateurs, nous avons choisi l’acrylonitrile butadiène styrène (ABS), un polymère résistant aux frottements. Ce détail est important, car un pinceau peut être utilisé plusieurs fois dans la même journée et, chaque fois, il vient frotter notamment sur l’essuyeur.

* L’essuyeur est une pièce placée généralement dans le col du flacon. Il sert à enlever le surplus de produit déposé sur l’applicateur afin d’en faciliter l’utilisation.

Quelles actions mettez-vous en place pour verdir vos emballages ?

L’industrie de l’emballage des produits de beauté fait face à une forte demande des marques cosmétiques qui souhaitent des produits esthétiques, « tendance » et désormais durables. A cela s’ajoute la pression exercée par les réglementations en vigueur et par celle des consommateurs qui nous poussent à adopter le concept : « Réduire, réutiliser, recycler. »
En premier lieu, dès la planche à dessin, nous cherchons à réduire la quantité des matériaux sans nuire aux performances du produit. C’est l’écoconception !

 

Nous travaillons également à la conception d’emballages rechargeables. D’ailleurs, nous sommes persuadés que l’usage couplé de polymères recyclés et d’emballages rechargeables jouera un rôle de plus en plus prépondérant dans un très proche avenir.

L’utilisation accrue des plastiques recyclés est une autre tendance de fond. Notre objectif est de parvenir à incorporer jusqu'à 100% de plastiques recyclés dans nos emballages.
Enfin, nous utilisons déjà certains plastiques biosourcés et sommes encore en phase d’études pour d’autres.

Nous avons également la volonté de consommer moins d’eau et d’énergie et nous optimisons d’ailleurs la logistique au maximum pour émettre toujours moins de CO2 et ainsi améliorer sans cesse notre empreinte carbone.

Quels polymères recyclés et biosourcés utilisez-vous donc déjà ?

Nos tubes de mascara ou de brillant à lèvres sont désormais 100% en PET recyclé. Ce rPET provient de bouteilles usagées qui sont recyclées via le procédé de polycondensation continue à l’état solide (SSP), une technique qui garantit l’usage alimentaire ou cosmétique de ce polymère une fois recyclé. Nos bouchons sont 100% en polypropylène (PP) recyclé qui provient de déchets d’emballages en PP, tels que les bouteilles de détergent.

 Les essuyeurs sont composés de polyéthylène basse densité linéaire (PEBDL) et de 84% d’un polymère biosourcé issu de la canne à sucre. Les pièces filetées sont faites à 66% de différents polymères recyclés. Les différents applicateurs peuvent être constitués d’au moins 25 % de plastiques recyclés.
Quant aux brosses à mascara, certaines sont fabriquées à partir d’une fibre biosourcée que nous avons développée. Il s’agit d’une exclusivité composée d’un polymère issu de racines de ricin, que nous avons baptisée fibres EOSgreen et EOSgreendelta.

Ces nouveaux matériaux sont-ils aussi efficaces que les polymères traditionnels pour préserver les produits cosmétiques ?

 

Oui, absolument. Notre laboratoire interne, dans lequel travaillent des chimistes, des experts en polymères, des spécialistes de l’emballage et de l’application, inspecte et teste minutieusement ces nouveaux matériaux pour garantir leur compatibilité avec les textures qu’ils emballent.

 

Vos produits sont-ils facilement recyclables ?

 

Nous avons encore beaucoup de progrès à faire dans ce domaine. Nous travaillons au développement de futurs emballages monomatériau, bien plus simples à recycler.

 En fin de vie, ces emballages seront néanmoins considérés comme contaminés par les produits qu’ils protègent et seront alors soumis à une phase de lavage minutieuse.
Nous travaillons en étroite collaboration avec les fabricants de polymères et sommes à l’affût de toutes les innovations dans le domaine.

Pour finir, Geka est une entreprise presque centenaire. Quelle est son histoire ?

Au départ, il s’agissait d’une brosserie, fondée par Georg Karl en 1925 à Bechhofen, le fief allemand de cette activité. Près d’un siècle plus tard, nous y sommes encore. Nous avons commencé à produire nos premières brosses pour les applications cosmétiques en plastiques moulés dans les années 1960 et sommes aujourd’hui l’un des leaders du marché. Au début de l’an 2000, nous avons été la première entreprise à développer et à commercialiser des brosses à mascara moulées. Nous avons ainsi breveté nos différents procédés de fabrication. Aujourd’hui, notre gamme d'emballages cosmétiques pour liquides comprend plus de 1 200 références, offrant d'innombrables possibilités d’associations de flacons, bouchons et applicateurs. Enfin, depuis 2012, nous disposons de notre propre ligne de remplissage en Europe et, depuis 2019, aux États-Unis. En 2021, nous sommes entrés dans le giron de la société suisse Medmix, un leader mondial des dispositifs d’administration injectés de haute précision. Nous sommes fiers d’avoir été récompensés par EcoVadis, la même année, d’une médaille de platine pour notre politique de développement durable. Ce prix nous place dans le 1% des meilleures entreprises de notre secteur évaluées par EcoVadis et ce, pour la deuxième année consécutive. C’est encourageant d’autant plus que, d'ici 2025, nous visons à réduire de 30% notre empreinte carbone par rapport à 2019 et à n’envoyer aucun déchet en décharge.

 

 

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Sacs 727 sailbags, une invitation au voyage !
    Sacs & Accessoires
    Sacs 727 sailbags, une invitation au voyage !

    A chaque sac son histoire. Et l’histoire en question est celle de voiles de toutes sortes qui après une vie de loyaux services à naviguer sur les mers et océans, sont recyclées en sacs, pochettes, cab...

  • Une basket iconique à la mode durable
    En bref 1 min
    Une basket iconique à la mode durable

    S’il est une sneaker connue et reconnue dans le monde entier, c’est bien la All Star de Converse....

  • Moon Boot®, une chaussure devenue iconique
    Cultissime 2 min
    Moon Boot®, une chaussure devenue iconique

    Presque 50 ans après son invention et son énorme succès commercial, elle est encore aujourd'hui la star des après-ski. Aussi bien incontournable sur les pistes de ski, en ville ou dans les défilés de ...