En bref 2 min

Des matelas fabriqués à partir de CO2

Fabriquer des produits commerciaux à partir du dioxyde de carbone, dont l'excès dans l'atmosphère contribue au réchauffement climatique, c’est la technologie révolutionnaire développée par le chimiste allemand Covestro !
Des matelas fabriqués à partir de CO2
© Covestro
Des matelas fabriqués à partir de CO2

Après plusieurs années de R&D, il est parvenu, avec ses partenaires scientifiques, à mettre au point un process utilisant le CO2 provenant des effluents gazeux industriels pour faire du polyol, l’un des deux composants de base du polyuréthane.  Jusqu’alors, le polyol de la mousse de polyuréthane des matelas par exemple était issu de matières premières fossile.

Utiliser le CO2 pour des plastiques plus verts

Le procédé, appelé Cardyon, consiste à utiliser un catalyseur, une poudre blanche, qui fait réagir le CO2, très pauvre en énergie, avec des époxydes hautement énergétiques. Le catalyseur assure la fusion entre les deux, remplaçant partiellement les composants dérivés du pétrole qui sont normalement contenus dans ce type de produit.

Conserver les ressources et atteindre une économie plus circulaire

Capturer et valoriser ainsi le CO2 en polyol permet bien sûr de réduire la quantité de dioxyde de carbone présente dans l’atmosphère - dans le monde, près de 34 milliards de tonnes ont été rejetées dans l’atmosphère rien qu’en 2020 - mais aussi de préserver des ressources précieuses, tels les combustibles fossiles. Une étude de l'Université d'Aix-la-Chapelle a montré qu'un kilo de polyol Cardyon, composé à 20% de CO2, débouche sur une réduction de 18% des émissions, comparativement à un polyol à base 100% pétrochimique.

Une matière première alternative déjà présente sur plusieurs marchés

Lancé il y a plus de 10 ans, le projet s’est concrétisé par l’installation d’une usine test à Dormagen en Allemagne où 5000 tonnes par an de ce Cardyon durable sont produites à partir des rejets de CO2 d’une usine de production d’ammoniac voisine. Il est ensuite commercialisé sous le nom de marque homonyme.

Tout d’abord présent dans la mousse des matelas et des meubles rembourrés type canapés ou fauteuils, on le trouve désormais dans les intérieurs de voitures, les matériaux d’isolation, les revêtements de sol sportif ou encore dans les chaussures et chaussettes.

Pour en savoir plus :
https://www.covestro.com

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Des oreillers garnis de fibres durables
    En bref 1 min
    Des oreillers garnis de fibres durables

    À l'occasion de la Journée des océans qui s'est tenue lundi 8 juin, un fabricant européen de fibres polyester pour la literie en Europe a lancé une nouvelle fibre de garnissage pour couettes, oreiller...

  • Les polymères ont la fibre innovante
    Techno du futur 6 min
    Les polymères ont la fibre innovante

    L’habillement représente un peu plus de la moitié des textiles produits dans le monde. Toujours dans la course, les fibres naturelles sont lentement supplantées par les fibres artificielles ou synthét...