Au quotidien 4 min
Noël : les jouets en plastique sont de la fête
À quelques jours des fêtes, les lettres au Père Noël doivent être fin prêtes. Il est fort à parier que les jouets en plastique vont se tailler la part du lion. Faut-il le déplorer ou au contraire s’en réjouir ? Ce dossier devrait vous aider à trouver la réponse à cette question.
Noël : les jouets en plastique sont de la fête
Noël : les jouets en plastique sont de la fête

On ne joue pas avec la qualité

Les enfants les adorent et, finalement, les parents aussi

Faites un sondage auprès de vos enfants.
Le résultat est connu d’avance, ils plébisciteront en premier ces jouets multicolores, multifonctions qui clignotent, parlent, se démontent, s’articulent…

Quant aux parents, même s’ils avouent parfois une certaine tendresse pour les jouets en bois, ils reconnaissent volontiers que le plastique a permis la production de masse à des coûts très réduits et ainsi rendu accessibles les jouets à la grande majorité des enfants. Au final, ce sont bien les enfants qui décident !

Des plastiques triés sur le volet

Les matières plastiques sont fortement présentes dans les jeux et jouets, pour autant il serait une erreur de considérer ces matériaux comme bas de gamme. Deux raisons à cela : les exigences des parents, voire des enfants, et les normes de sécurité hautement draconiennes en Europe. Les fabricants de jouets travaillent en synergie avec l’industrie des plastiques pour trouver les polymères qui répondent aussi bien à des impératifs de qualité que de coût. Ici également l’efficience est de mise ! 

Si les matériaux plastiques remportent un tel succès dans l’industrie (et pas seulement celle du jouet !), c’est parce qu’ils sont relativement aisément « moulables » et « teintables ». Et les moules peuvent prendre toutes les formes et ont une très longue durée de vie.

Des normes largement à la hauteur des attentes des parents 

Saviez-vous que, tout du moins en Europe, le secteur du jouet est l’un des plus surveillés ? « Des normes existent et elles sont appliquées pour l’ensemble des jouets vendus en France quelle que soit leur provenance, explique Patrick Nappez, responsable qualité du fabricant français Smoby. Un jouet qui arrive dans les rayons des magasins a été contrôlé plusieurs fois. Il l’est chez nous, via notre service qualité, il l’est dans des laboratoires indépendants et parfois même par la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes). Aujourd’hui pour passer toutes ces barrières, un jouet doit parfaitement rentrer dans ce cadre législatif.

 

Celui-ci concerne les propriétés physiques (inflammabilité) et mécaniques (est-il facilement sécable ?), le risque d’ingérer des petites pièces, les propriétés électriques, l’hygiène et la présence d’éléments indésirables, comme le plomb, l’antimoine, l’arsenic… 

À titre d’exemple concernant la migration des métaux lourds, les normes imposent des quantités nettement moins élevées que celles admises pour les adultes. Les autorités n’ont pas fait les choses à moitié car ces limites de migration ne sont pas le résultat d’études scientifiques mais découlent du seul principe de précaution. À nous fabricants de les respecter sous peine de voir nos produits refusés. »

Un dernier conseil : lorsque vous achetez un jouet, celui-ci doit obligatoirement être marqué du sigle « CE ».
Enfin, même si votre petit garçon de 18 mois est particulièrement précoce, ne succombez pas aux charmes des jouets destinés aux enfants plus âgés.
Respectez scrupuleusement les consignes indiquées sur les boîtes.

 

Ces jouets qui doivent tout aux plastiques 

Faire une liste exhaustive de ces jouets est mission impossible tant ils sont nombreux. Citons toutefois deux marques parmi les plus représentatives qui n’auraient jamais vu le jour sans les plastiques. Commençons par Lego, qui doit son succès à la pugnacité du Danois Ole Kirk Christiansen, son créateur. Véritable pionnier des jeux en plastique, il inventa le concept de sa brique en 1932, à une période où le plastique commençait à entrer dans les foyers. Si les premières ventes n’étaient pas à la hauteur des attentes du fabricant, celui-ci, au lieu de renoncer, améliora son invention en facilitant le système d’emboîtage. À ce jour Lego a vendu plus de 325 milliards d’éléments dans le monde. Quant aux figurines de la marque Playmobil, dont les premiers modèles sont apparus en 1974, elles n’auraient jamais pu être produites et avoir atteint plus de 2,5 milliards d’unités vendues sans les polymères et les techniques de moulage modernes.

 

Quel plastique pour quelle utilisation ?

Les polypropylènes (PP) : polymères, copolymères, homopolymères : jeux éducatifs d'extérieur et d'intérieur, tricycles, garages, porteurs
Les polyéthylènes (PE) : basse, moyenne et haute densité : jouets d'extérieur de grand volume, poupées, téléphones, jouets gigognes… 
Les polystyrènes (PS)  : mallettes de jeux de société, éléments et structures de jouets (grue, garage, dînette...), hochets, puzzles, mosaïques, jouets d'imitation, trousses de docteur…
Le polychlorure de vinyle (PVC) : poupées, ballons, masques de carnaval
Les polyamides (PA) : jouets d'imitation
Les élastomères : jouets de 1er âge
La résine de synthèse : jeux de modelage et de moulage
Les co-polymères divers (ABS, EVA, SAN) : éléments de hochets, briques éducatives, jouets d'intérieur, anneaux de dentition…

Un grand merci au Musée du jouet de Moirans-en-Montagne (39) pour leur collaboration à cet article.

Crédits photos en une :

Photo de gauche : © 2011 The LEGO Group
Photo de droite : avec l'aimable autorisation de la société Playmobil

Photo de "ces jouets qui doivent tout aux plastiques" : © 2011 The LEGO Group

POUR EN SAVOIR PLUS

mroze@jurasud.net
pnappez@smobytoys.fr
tlugand@smobytoys.fr
Gaelle.chancerel@playmobil.fr

 

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Ballon d’or pour les plastiques
    Au quotidien 7 min
    Ballon d’or pour les plastiques

    Qui sera le prochain champion du monde de football ? C’est encore un débat d’experts pour lequel Plastics le Mag avoue manquer de compétences… En revanche, il est d’ores et déjà certain que les polymè...

  • Textiles sportifs : Les polymères font la course en tête
    Au quotidien 4 min
    Textiles sportifs : Les polymères font la course en tête

    A l’heure où le sport est plébiscité comme le loisir préféré des français, le secteur des textiles sportifs constitue un marché en pleine croissance porteur d’innovations. Revue des matières cultes ay...

  • Pot de fleurs Bacsac : nomade et malin
    Jardins & Terrasses
    Pot de fleurs Bacsac : nomade et malin

    BacSac est une collection de pots de fleurs en toile Batyline®, un mélange de PVC et de polyester perméable à l'eau et à l'air, qui favorise le développement des plantes : elle limite l'évaporation, l...