En bref 2 min

Fashion week de New-York : le mariage de la mode et impression 3D

Fruit de la collaboration entre le géant de l’impression 3D, Stratasys et deux stylistes new-yorkais, la collection Chro-Morpho présentée à la dernière Fashion week de New-York s’inspire des couleurs microscopiques et du filtrage de la lumière provoqué par les ailes des papillons.
Fashion week de New-York : le mariage de la mode et impression 3D
Fashion week de New-York : le mariage de la mode et impression 3D

Haute-couture et impression 3D en mode fusion

La robe Greta-Oto de la collection présentée par ThreeASFOUR et Travis Fitch, par exemple, utilise l’effet lenticulaire de Stratasys pour jouer avec la lumière et la couleur. En imprimant des cellules sphériques de la taille d’une écaille de poisson composées de photopolymères directement sur du polyester, la couleur de la robe se modifie à chaque petit mouvement. Les milliers de cellules sur les 27 parties de la robe consistent en une lentille claire avec des bandes de couleurs contenues à l’intérieur. «Avec la conception et l’impression 3D, nous avons incarné la fragilité et le léger mouvement des ailes du papillon. C’est un étonnant spectacle de nature, de mode et de technologie. » rapporte Adi Gill, co-fondateur et directeur créatif de ThreeASFOUR

Développer un nouveau niveau de personnalisation

Certes, la collaboration entre l’impression 3D et la haute-couture n’est pas nouvelle, mais jusqu’à présent, les accessoires imprimées en 3D étaient créés séparément puis cousus sur les vêtements. Dans le cas présent, les concepteurs ont pu ajouter directement des polymères dans le textile, c’est la première fois que l’impression 3D s’effectue sur le tissu, ouvrant ainsi une nouvelle gamme d’applications dans le secteur de la mode et de la haute-couture, et pourquoi pas dans la production en série du prêt-à-porter. A terme, l’objectif de Stratasys est de développer le marché de la mode et de permettre plus de 500 000 combinaisons de couleurs, textures et transparences.

«Dans les deux prochaines années, je pense que les consommateurs seront en mesure d’acheter une gamme de vêtements imprimés en 3D de marques de haute couture», a déclaré Naomi Kaempfer , Directerice Art, Design et Mode de Stratasys. « Et le résultat sera l’accès à une explosion de combinaisons de couleurs et de textures uniques qui ne sont tout simplement pas possibles avec les méthodes traditionnelles. »

Pour l’heure, la collection Chro-Morpho est exposée dans différents musées nord-américains, notamment à l’exposition « Designs for Different Futures » du Musée d’Art de Philadelphie, ainsi qu’u Walker Art Center de Minneapolis ou encore au Art Institute de Chicago (à partir de 2020).

Pour en savoir plus :
https://www.businesswire.com

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Cuir vegan : chic et éthique
    En bref 1 min
    Cuir vegan : chic et éthique

    Mouvement né dans les années 1940 au Royaume-Uni, le veganisme consiste à refuser toute exploitation animale. Ainsi, plus loin que le végétarien (qui ne mange pas de viande) ou le végétalien (qui ne m...

  • Bijoux aquatiques
    En bref 1 min
    Bijoux aquatiques

    Créée il y a trois ans et demi, Molusk est une ligne de bijoux inspirée du monde marin, de ses couleurs, ses motifs et ses textures, lancée par Anthony Masure et Lucille Saliou, deux jeunes modistes. ...

  • Une idée lumineuse !
    En bref 1 min
    Une idée lumineuse !

    Drôle de robe que celle imaginée par Casual Profanity, alias Charlie Bucket ! Fabriquée en tuyaux transparents que parcoure un liquide phosphorescent injecté à différentes fréquences et à différent...