Planète 2 min
Quand les plastiques font entrer la lumière
Tandis que les pays occidentaux réfléchissent à des initiatives vertes pour enrayer le réchauffement de la planète et notre dépendance aux énergies fossiles, 1,6 milliards de terriens n’ont pas accès à l’électricité. Et c’est pour remédier à cette situation que quelques inventeurs géniaux ont décidé d’exploiter, grâce aux plastiques, une ressource bon marché et accessible à tous : le soleil.
Quand les plastiques font entrer la lumière
Quand les plastiques font entrer la lumière

Transformer une bouteille plastique en ampoule, une idée lumineuse

S’il est des idées brillantes, celle-ci est résolument lumineuse : Liter of Light, c’est son nom, est un projet qui permet de transformer les bouteilles en plastique usagées en ampoule.

Une ampoule économe et écolo

Cette invention géniale a été conçue en 2002 par un mécanicien brésilien, Alfredo Moser, lassé d’avoir son atelier plongé dans le noir à toute heure de la journée, à cause de longues coupures électriques. 
Alfredo Moser prit une bouteille en PET de 1,5 litres, qu’il remplit d’eau et d’un peu de chlore pour éviter la formation de bactéries, découpa un trou du diamètre de la bouteille sur son toit en tôle et y fixa de manière bien hermétique la bouteille : le tour était joué ! Un procédé tout simple consistant à utiliser la réfraction de l’eau pour éclairer une pièce à la lumière du  jour. Bientôt, on vit apparaître dans tout le quartier d’Alfredo les mêmes bouteilles fichées dans chaque toit !

Un litre de lumière

Bien qu’étant né au Brésil, le concept de la « bottle bulb » s’est développé aux Philippines.
Un chef d’entreprise philippin, Illac Diaz, a entrepris d’équiper des dizaines de milliers de foyers défavorisés de son pays et espère éclairer ainsi un million d’intérieur pour la fin de cette année, via sa fondation MyShelter.
Son projet, nommé Isang Litrong Liwanag, autrement dit « un litre de lumière » en philippin, vise à ramener la lumière sous les toits de tôle des bidonvilles de Manille. En pleine journée, beaucoup d’habitants vivent dans le noir car ils n’ont pas accès à l’électricité. Et les pièces de fortune, souvent sans fenêtre, ne permettent pas de profiter de la lumière du jour. Impossible de travailler à l’intérieur dans ces conditions, et encore moins d’étudier pour les écoliers.

Une installation à la portée de tous

Avec ce système, chaque bouteille vissée sur le toit rediffuse une lumière de plus de 50 watts. De quoi éclairer une pièce du matin au soir sans utiliser d’électricité. Et d’économiser par la même occasion 17 kilos de CO2 par an. La simplicité de l’installation et le concept bon marché fonctionnent vraiment. Avec juste un litre d’eau claire et une bouteille de plastique ramassée dans la poubelle, l’équivalent d’une ampoule standard peut être installée en moins d’une heure et durer 5 ans, pour un coût quasiment nul. « C’est une révolution populaire qui utilise une technologie simple et bon marché » clame Illac Diaz. 
Du coup, cette idée lumineuse s’est propagée comme une traînée de poudre un peu partout dans le monde, grâce un clip posté sur You Tube et un marketing efficace sur les réseaux sociaux.

Un succès croissant, aux 4 coins du globe

Plus de 25 000 bouteilles ont été installés dans les bidonvilles de la périphérie de Manille et quelques 100 000 à Cebu, 2ème ville du pays. 
Et le concept s’est maintenant développé en Inde, en Afrique du Sud, au Vietnam, au Népal, au Mexique, en Colombie, et jusqu’à l’ïle de Vanuatu, dans le Pacifique. Certes, le concept déroge à la vision de Al Gore, qui prône le développement de technologies propres, tels les éoliennes ou les panneaux solaires,  de manière homogène dans toutes les zones du monde, observe Illac Diaz. « Mais c’est très cher et peu de gens en bénéficie réellement ».

A ce jour, son travail a été salué par les Nations Unies.

POUR EN SAVOIR PLUS

http://aliteroflight.org/

 

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !

  • Humanitaire : les plastiques au cœur de l’action
    Planète 5 min

    Humanitaire : les plastiques au cœur de l’action

    Soucieuse d’efficacité, l’action humanitaire mise sur des produits et des équipements robustes et fiables pour faire face aux situations les plus imprévisibles. Quelques polymères très polyvalents fig...

  • Agir pour la Maison Passive
    Planète 4 min

    Agir pour la Maison Passive

    La maison passive, c'est une voie pour l'Europe et un boulevard pour les plastiques. A partir de 2019, toutes les nouvelles constructions européennes devront produire plus d’énergie renouvelable que c...

  • Quand les plastiques font entrer la lumière
    Planète 2 min

    Quand les plastiques font entrer la lumière

    Tandis que les pays occidentaux réfléchissent à des initiatives vertes pour enrayer le réchauffement de la planète et notre dépendance aux énergies fossiles, 1,6 milliards de terriens n’ont pas accès ...