Au quotidien 3 min
Les plastiques ont la forme olympique
De plus en plus présentes dans les infrastructures sportives, les matières plastiques ne répondent pas seulement aux exigences de base des équipements : la sécurité des athlètes et du public, la conformité aux normes sportives, l’amélioration des performances… elles contribuent également à les rendre attractifs et utiles, plus longtemps, pour la collectivité.
Les plastiques ont la forme olympique
Les plastiques ont la forme olympique

Le stade le plus élévé de la performance

Les textiles techniques qualifiés pour l'euro 2012

Le 8 juin, le coup d’envoi du match Pologne-Grèce marquera le début de l’Euro 2012 dans le nouveau Stade national de Varsovie. Tout à leur passion dans cette enceinte en forme de couronne drapée d’un damier rouge et blanc aux couleurs polonaises, les 58 000 spectateurs seront à l’abri des caprices de la météo… Comme, d’ailleurs, les équipes  à l’offensive sur la pelouse.
Le cabinet JSK Architecki a veillé au confort des supporters et à la virtuosité des footballeurs. Tout en légèreté, l’anneau de 55 000 m2  qui couvre les tribunes offre la protection permanente  d’une membrane  de fibre de verre enduit de polytétrafluoroéthylène (PTFE). 

Quant aux joueurs, grâce au toit rétractable du stade, ni le soleil ni la pluie ne devrait les perturber. À la moindre alerte, la corolle de 11 000 m2 de composite polyester-PVC se déploie, en une quinzaine de minutes, le long des 60 câbles arrimés au mât central suspendu au-dessus du terrain de jeu. 

Avec sa machinerie sophistiquée, cette aiguille d’une centaine de tonnes, ressuscite ainsi l’antique velum du Colisée de Rome. Pour protéger l’arène et non plus les gradins.

Le PVC revient en force aux JO de Londres

Douze ans après Sydney, les Jeux Olympiques de Londres 2012 ont remis le développement durable à l’honneur mais dans une optique très différente. Sur le terrain social, d’abord, la création de la cité olympique a permis de requalifier l'un des quartiers les plus déshérité de l’East London.  Quant au volet environnemental, il a donné lieu à un véritable coup de théâtre : le retour en grâce du PVC, si décrié depuis Sydney. La «Commission for a sustainable London 2012» a en effet conclut que ce matériau répondait parfaitement aux impératifs du projet : légèreté, modularité, impact carbone modéré et recyclage aisé en fin de vie.
C’est pourquoi, l’enveloppe de la plupart des bâtiments est constituée, en partie ou en totalité, de membranes souples en polyester-PVC. Le nouveau stade de 80 000 places a ainsi été rendu modulable, en vue d’autres usages. Le stade nautique conçu par Zaha Hadid perdra ses ailes pour adopter une dimension plus modeste, avec son toit tendu.

 

La "Basketball Arena" sera démontée et le stade de handball converti en salle omnisports. Quant aux épreuves de tir, elles se dérouleront  dans une infrastructure temporaire installée, à Woolwich Common, dans les jardins de la Caserne de l'artillerie royale, datant de 1776. So british !

Les LED nous en mettent plein la vue !

Les diodes électroluminescentes ou LEDs de plus en plus utilisées pour l’éclairage et l’affichage sur écrans plats doivent une part de leur succès aux progrès de la plasturgie…  En effet, ce sont des polymères organiques qui assurent l’interface entre l’anode et la cathode de ces composants optoélectroniques. 
Ils se sont imposés dans les écrans multimédia pour la retransmission des événements sportifs. Le stade Roi Baudouin de Bruxelles s’est offert un écran géant de 81m2   affichant une résolution sans égale avec une consommation d’énergie inférieure d’environ 40 % à l’écran précédant.

Par ailleurs, l´efficacité des éclairages à LEDs dépend largement de la qualité des optiques formées par injection de polymères plastiques comme le Polymethyl Methacrylate  (PMMA).

Ces technologies ont fait leur entrée dans le domaine l’éclairage des équipements sportifs comme les piscines de Blois et de Romorantin éclairées désormais par des projecteurs à LEDs. 

Enfin, l’alliance des LEDs et du plexiglas aura permis de créer la piste de la Sustainable Dance Club de Rotterdam qui convertit l’énergie cinétique des danseurs en électricité.  Ce procédé a retenu l’attention des rédacteurs du livre blanc de la Commission européenne sur le sport.

Une tribune idéale pour les plastiques

Que vaudrait la compétition sans des supporters bien assis ? Les vertus ergonomiques des plastiques contribuent pour une part au fair play des rencontres sportives !

Les systèmes de gradins doivent offrir une bonne visibilité, mais pas seulement. Ils doivent également être confortables, sécurisés et esthétiques. Ainsi, les constructeurs ont laissé tomber le bois au profit du plastique. Le béton polymère s’est ainsi imposé pour les gradins grâce à sa longévité. Quant aux sièges, le polypropylène, copolymère plastique très résistant, est aujourd’hui le matériau privilégié.

En matière de design, l’avantage des plastiques n’est plus à prouver. Facilité de modelage des formes et choix de couleurs ont permis à ces matériaux malléables de s’imposer. Le choix des coloris peut sembler être un argument futile. Certaines études affirment que les couleurs influent sur le mental des sportifs et des supporters. C’est en tout cas un marqueur identitaire souvent utilisé comme dans la « Basket-ball Area » de Londres, griffée aux couleurs emblématiques de la discipline, avec ses 12 000 sièges orange et noirs !

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !

  • Tout schuss pour les plastiques
    Au quotidien 6 min

    Tout schuss pour les plastiques

    La saison est lancée ! Les fondus de neige sont fin prêts pour aller se confronter à leur élément favori. Mieux encore, en cette année olympique, des centaines de champions vont de nouveau s’affronter...

  • Les plastiques ont la forme olympique
    Au quotidien 3 min

    Les plastiques ont la forme olympique

    De plus en plus présentes dans les infrastructures sportives, les matières plastiques ne répondent pas seulement aux exigences de base des équipements : la sécurité des athlètes et du public, la confo...

  • Ballon d’or pour les plastiques
    Au quotidien 7 min

    Ballon d’or pour les plastiques

    Qui sera le prochain champion du monde de football ? C’est encore un débat d’experts pour lequel Plastics le Mag avoue manquer de compétences… En revanche, il est d’ores et déjà certain que les polymè...