En bref 1 min

Une machine à laver sans eau, ni savon

Une machine à laver sans eau, ni savon
Une machine à laver sans eau, ni savon

Un lave-linge classique utilise près de 35 litres d’eau par kilo de textile à laver. Un ménage type utilise quotidiennement jusqu’à 21 litres d’eau pour le seul lavage de son linge. On calcule par exemple que cette consommation représente à elle seule 13 % de la consommation totale et approximativement 455 millions de litres par jour pour un pays comme l’Angleterre.

La machine à laver Xeros a été conçue dans le but de sauver des milliards de litres d’eau chaque année. Et puisqu’elle n’utilise qu’une tasse d’eau, le linge en ressort pratiquement sec, ce qui fait que la sécheuse n’est plus nécessaire…

Le principe est le suivant: il suffit d’ajouter aux vêtements qui se trouvent dans la machine à laver une tasse d’eau et  des  petites billes de nylon, qui frottent le linge et absorbent la saleté. Les pastilles  sont récupérées, à la fin du cycle, dans un tiroir situé sous la cuvette de lavage et peuvent être réutilisées une centaine de fois, l’équivalent d’environ six mois d’utilisation normale.

Ces pastilles de plastique permettent ainsi de n’utiliser que 2 % de la consommation en eau et en énergie nécessaire pour une machine à laver traditionnelle. Les tests démontrent que ce nouveau système de lavage du linge serait aussi efficace, sur tous les types de taches, que les procédés classiques utilisant beaucoup plus d’eau.

Pour en savoir plus
www.xeroscleaning.com/

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Coupe du Monde : les maillots passent au vert
    En bref 1 min
    Coupe du Monde : les maillots passent au vert

    Le monde du football prend à son tour conscience de la nécessité de préserver notre environnement.  C’est Nike qui adopte le premier la mouvance verte, en créant des maillots entièrement en polyest...

  • Savez-vous planter sans irriguer ?
    En bref 1 min
    Savez-vous planter sans irriguer ?

    A première vue, la waterboxx ne paie pas de mine : elle ressemble à un vulgaire seau rectangulaire en plastique (polypropylène), avec un trou au centre, permettant d’y planter un arbre dans le sol. M...

  • L’appel du large … en kit !
    En bref 1 min
    L’appel du large … en kit !

    Paris, Milan et Bâle ne s’y sont pas trompées : présent avec son projet Ar Vag (« bateau » en breton), Thibault Penven, un étudiant en Design de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL) en Suisse, p...