En bref 2 min

Une deuxième vie pour les filets de pêche fantômes

Une deuxième vie pour les filets de pêche fantômes
© DSM
Une deuxième vie pour les filets de pêche fantômes

Dans un village du sud de l’Inde, les pêcheurs récupèrent dans l’Océan Indien des filets de pêche abandonnés ou perdus. Ces filets en nylon usagés vont servir de matière première à DSM Engineering Plastics et son partenaire Starboard, un fabricant de surf et paddle : ils trouveront une nouvelle vie sous forme d’ailerons, dérives et autres composants de haute qualité pour le surf et le paddle.

Economie circulaire et éco-innovation

Une fois collectés et triés, ils sont acheminés vers des entrepôts de recyclage où ils lavés, coupés, et transformés en granules soumises à un strict contrôle de qualité. Les granulés vont être ensuite fondus en une résine qui sera à son tour renforcé de fibres de verre dotés d’excellentes propriétés fonctionnelles. Le résultat : un polyamide recyclé haute performance appelé Akulon RePurposed, près pour l’étape finale, sa transformation en composants durables et de haute qualité pour le surf et autres sports nautiques.

«L’un des aspects les plus gratifiants de notre travail est le défi de repenser nos produits pour réduire leur impact sur l’environnement et améliorer leurs performances», a déclaré Svein Rasmussen, fondateur et PDG de Starboard. «Grâce à cette collaboration avec DSM, nous montrons à quel point il est facile et rapide de changer la façon dont nous construisons de meilleures planches pour la planète. Nous voulons constamment repousser les limites pour davantage d'éco-innovations pour nos conseils. »En plus de répondre aux préoccupations environnementales, la collecte, le tri, le nettoyage et la transformation des filets de pêche mis au rebut créent des moyens de subsistance durables pour plusieurs communautés locales en Inde.

Des océans plus propres et une source d’emplois

A ce jour, l’initiative des 2 partenaires permet de recycler 3 000 tonnes de filets en nylon fantôme par an, tout en contribuant à la création de nouveaux emplois et de nouvelles compétences en matière de collecte, de tri, de nettoyage et de transformation des filets.

Selon un rapport élaboré conjointement par l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), environ 640 000 tonnes de filets de pêche sont abandonnés en mer, ce qui représente près de 10% du total des déchets plastiques océaniques.

Pour en savoir plus :
https://blue.star-board.com

https://www.dsm.com

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Du filet de pêche usagé au filet de volley
    En bref 1 min
    Du filet de pêche usagé au filet de volley

    Mythique à plus d’un titre, Copacabana, l’une des plus belles plages du monde, est réputée pour ces parties endiablées de beach-volley, le sport favori – avec le soccer-ball – des Cariocas. Gros pourv...

  • Du filet de pêche au skate
    En bref 1 min
    Du filet de pêche au skate

    Pour réduire la pollution liée à l’abandon des filets de pêche sur les plages et dans les océans, l’entreprise Bureo a mis en place un programme de récupération des filets usagés dans plusieurs ports ...

  • Ecoalf : le pionnier de la mode éthique garde une longueur d’avance
    Paroles d'expert 4 min
    Ecoalf : le pionnier de la mode éthique garde une longueur d’avance

    Rencontre avec Javier Goyeneche, président et fondateur d’Ecoalf, la marque espagnole de prêt-à-porter durable...