En bref 2 min

Une couverture géante pour garder un glacier au frais !

Si l’artiste Christo l’a rêvé, il ne l’a jamais fait ! Face au réchauffement climatique et à la fonte des glaciers, c’est l’entreprise TenCate Geosynthetics qui a développé une bâche en textile spécifique pour recouvrir et ainsi ralentir la fonte du glacier italien Presena.
Une couverture géante pour garder un glacier au frais !
Une couverture géante pour garder un glacier au frais !

Situé à 2700 mètres d’altitude à proximité d’une station de ski dans le massif de l’Adamello, dans le nord de l’Italie, Presena est en danger, comme nombre d’autres glaciers alpins. Depuis 1993, il a perdu plus du tiers de son volume, une catastrophe pour l’écosystème mais aussi pour l’économie locale.

C’est pourquoi la région a mandaté depuis 2008 la  Carosello-Tonale Company pour tenter de protéger le glacier de la chaleur des étés toujours plus ensoleillés et ralentir ainsi la fonte des glaces.

Ralentir la fonde des glaces tout en préservant l’écosystème de la montagne

La solution choisie, une immense toile blanche presque invisible pour recouvrir la surface du glacier, est conçue et fabriquée par TenCate Geosynthetics, leader mondial des textiles géosynthétiques, qui a développé pour l’occasion une toile non tissée composée de filaments 100% polypropylène. Imputrescible, perméable à l’eau et à l’air, stabilisée aux UV et présentant une faible conductivité thermique, TenCate Toptex® GLS 340 lutte contre la fonte de la glace, limite le glissement de la neige et réduit ainsi le risque d’avalanche, sans impacter la flore et la faune très sensibles des régions alpines.

La première année, en 2008 donc, sitôt la saison de ski terminée à la fin du printemps, ce sont 30 000 m² qui ont été déployés et posés sur la neige.

100 000 mètres carrés de toile et six semaines pour emballer la montagne

En 2020, c’est une impressionnante nappe blanche réfléchissante de 100 000 mètres carrés composée de bandes de 70m x 5m qui se déploie entre 2700 et 3000 mètres pour protéger au mieux le glacier. Même si sa mise en œuvre est simple, il faut six semaines pour tendre, coudre et assembler entre elles les longues bandes à flanc de montagne pour éviter qu’elles ne glissent au bas de la pente ou se disjoignent sous l’effet du temps. Autant de temps sera nécessaire à l’automne pour les enlever.

Grâce à leur résistance optimale à la traction et leur résistance aux UV, les mêmes bandes pourront être réutilisées pendant plusieurs saisons.

Pour en savoir plus :
https://www.tencategeo.com

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !