En bref 2 min

Un potager sous-marin sous cloche plastique !

Un potager sous-marin sous cloche plastique !
Un potager sous-marin sous cloche plastique !

Produire des fraises et du basilic sous la mer ! On dirait une idée de Jules Verne… et pourtant, c’est le rêve abouti d’un entrepreneur italien, Sergio Gamberini.

Un concept ingénieux et naturel

Créé en 2012, Nemo’s Garden© est un potager sous-marin basé au large de la Ligurie en Italie, à 50m de la côte et à une profondeur qui oscille entre 6 et 10 mètres. Il produit une quarantaine d’espèces d’herbes aromatiques et de légumes, grâce aux techniques de culture hydroponique. Installé à l’intérieur de « bulles en polycarbonate » remplies d’air, la  terre est remplacée par un substrat inerte, irrigué par une solution contenant tous les nutriments dont les plantes ont besoin.

Une nouvelle forme d’agriculture biologique

Aujourd’hui, la production des six bulles en plastique qui forment cette serre sous-marine reste limitée, car chacune d’elle ne peut accueillir que 80 à 100 petites plantes. Mais si Ocean Reef Group©, la société mère, arrivait à résoudre les défis liés à la taille, à la logistique et à la rentabilité du projet, cette nouvelle forme d’agriculture pourrait représenter une solution face à la pénurie de terrains cultivables et aux autres problèmes agricoles.

Simple et écologiquement prometteur

Grâce à des températures sous-marines constantes, l’eau de mer s’évapore, relâche son concentré en sel et se condense en eau douce dans les serres. Les rayons du soleil pénètrent plus dans l’eau et atteignent facilement les serres pour développer des cultures. Le taux d’humidité élevé permet d’éviter tout risque de sécheresse. L’évolution des cultures est surveillée chaque jour par des caméras reliées aux serres mais aussi par des plongeurs qui enfilent leurs palmes pour observer l’état des plantations et la croissance d’algues sur les parois des bulles qui limite le passage de la lumière. L’autre avantage de cette culture sous-marine est l’absence de facteurs nuisibles. À l’abri des insectes, les plantes peuvent pousser sans utilisation de pesticides.

Une solution à la pénurie des terres arables ?

Profiter des immenses surfaces offertes par la mer alors que peu de ressources sont disponibles sur la terre ferme : en tout cas, l’agriculture a déjà montré qu’elle peut s’adapter aux conditions extrêmes, de la permaculture au Pôle Nord jusqu’aux plantes qui poussent dans l’espace !

Pour en savoir plus :

www.nemosgarden.com

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Dosette de café revisitée
    En bref 1 min
    Dosette de café revisitée

    Depuis fin 2012, le torréfacteur Swiss Coffee Company commercialise en Suisse sous la marque beanarella du café en capsules plastiques compostables, conditionnées dans un emballage préservateur d'arôm...

  • Polymères compostables
    En bref 1 min
    Polymères compostables

    Après des applications pour les sacs de caisse biodégradables, l’allemand BASF a présenté une solution pratique et économique pour les paillages agricoles : un nouveau plastique, « l’ecovio F Mulch »....

  • Du filet de pêche au skate
    En bref 1 min
    Du filet de pêche au skate

    Pour réduire la pollution liée à l’abandon des filets de pêche sur les plages et dans les océans, l’entreprise Bureo a mis en place un programme de récupération des filets usagés dans plusieurs ports ...