En bref 2 min

Un plastique sécurisé pour les documents officiels

Crime Science Technology, start-up lilloise spécialisée dans la sécurisation des documents d'identité et billets de banque a mis au point une nouvelle technologie pour sécuriser et authentifier les documents d’identité.
Un plastique sécurisé pour les documents officiels
© Covestro
Un plastique sécurisé pour les documents officiels

Avec son nom sorti tout droit d’un film ou d’une série policière, Crime Science Technology (CST), jeune pousse lilloise composée d’experts du domaine fiduciaire et de la police scientifiques a mis au point la technologie O.V.M ™ "Optical Variable Material", une gamme de fonctionnalités de sécurité aux propriétés visuelles innovantes permettant une authentification rapide et intuitive des documents officielles. Son objectif : rendre les documents d'identification encore plus sûrs et infalsifiables qu'avant.

Sécuriser la matière première

Pour cela, elle a recourt à ce qu'elle appelle le Polycarbonate fiduciaire. Depuis quelques années déjà, le polycarbonate est un matériau de choix pour la fabrication des documents d'identité, notamment pour sa durabilité et sa résistance. Avec le polycarbonate fiduciaire, c'est un pas de plus qui est franchi puisque la nouvelle technologie permet de sécuriser la matière première ou les encres à travers des effets optiques, identifiable en quelques secondes et sans appareil.

Moduler les couleurs des documents d'identité en fonction de leur exposition et ainsi, les sécuriser.

Ainsi, grâce à la combinaison de propriétés chimiques et de phénomènes optiques, cette innovation se présente comme un élément de sécurisation 3 en 1, unique sur le marché et permettant une identification de pièces d'identité et de billets de banque à l'œil nu, en quelques secondes. "Les documents examinés sont sécurisés sur mesure : ils changent de forme ou de couleur selon le pays d'origine. Par exemple, les nouvelles cartes d'identité françaises passeront du bleu au rouge. Code couleur de notre République", explique le Pdg de CST, Cosimo Prete.

CMS qui n'en est pas à son premier coup d'essai puisqu'elle commercialise par ailleurs un procédé unique de révélation des traces et indices qui permettent l’identification des criminels, travaille déjà avec les Experts de la Police Scientifique en France et avec de nombreuses institutions prestigieuses telles que le FBI ou Scotland Yard qui ont adopté ses innovations.

Avec cette nouvelle technologie, la jeune société espère bien pouvoir sécuriser les documents officiels français, en particulier la future carte d'identité nationale ! Et son ambition ne s'arrête pas là puisqu'elle est en contact avec une quarantaine de pays pour étendre son champ d’action. La preuve en est, elle vient de signer un partenariat avec Covestro, mondialement connu pour ses films en polycarbonate,  afin d’envisager un déploiement à grande échelle de sa technologie.

Pour en savoir plus :
​​​​​​​https://www.crimesciencetechnology.com

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Une puce de 40 ans
    En bref 2 min
    Une puce de 40 ans

    Brevetée en 1974, la carte à puce est devenue en près de 40 ans un secteur industriel majeur. Pas une journée ne s’écoule sans tirer de l’argent au distributeur, valider un trajet en bus ou en train,...

  • Permis de conduire nouvelle génération
    En bref 1 min
    Permis de conduire nouvelle génération

    Le permis de conduire nouvelle génération va faire son arrivée en 2013 : ce permis électronique en polycarbonate prendra la forme d’une carte à puce semblable à une carte bancaire et sera distribué à ...

  • Billets en polymère pour la Banque d’Angleterre
    En bref 1 min
    Billets en polymère pour la Banque d’Angleterre

    Plus sain, plus sûr, plus solide : ce sont les 3 arguments clés qui ont décidé la banque d’Angleterre à mettre en circulation à partir de septembre son premier billet en polymère. Il s’agira pour comm...