En bref 2 min

Un méta matériau pour mettre fin à la pollution sonore

Un méta matériau pour mettre fin à la pollution sonore
Un méta matériau pour mettre fin à la pollution sonore

Que l'on soit chez soi, au bureau ou dans la rue, nous souffrons tous, à des niveaux divers, des nuisances sonores, qui peuvent, pour certains, devenir insupportables.
Or, les chercheurs américains de l’Université de Boston seraient en passe de remédier à ce problème avec la mise au point d’un métamatériau* en forme de cylindre qui parviendrait à atténuer presque totalement les bruits qui tentent de le traverser.
Ce « méta-matériau acoustique », se matérialise sous la forme d'un gros anneau synthétique conçu mathématiquement et imprimé en 3D, capable de capter certaines fréquences traversant l'air et les refléter vers leur source. Son avantage ? L'air et la lumière peuvent y circuler, mais pas le son.

Une réduction du bruit de 94%

Afin de tester l'efficacité de leur invention, les chercheurs ont enfoncé un haut-parleur dans un tuyau en PVC et placé à l'autre extrémité le fameux beignet afin d’écouter le son émis. Bien que le volume ait été poussé à fond, ils n’ont rien entendu. C’est grâce à la petite bague imprimée en 3D que le son a pu être totalement isolé. Elle a permis de couper 94% du son provenant du haut-parleur, suffisamment pour le rendre inaudible à l’oreille humaine.

Des murs insonorisés

Evidemment, on peut facilement imaginer les nombreux débouchés d’une telle innovation, en architecture et aménagement d'intérieur tout d'abord ! Alors que « Les barrières sonores d'aujourd'hui sont littéralement des murs épais et lourds », déclare Reza Ghaffarivardavagh, l'un des deux chercheurs, les métamatériaux acoustiques pourraient être empilés pour construire des murs insonorisés mais transparents dans les bureaux. « Notre structure est super légère, ouverte et belle. Chaque pièce pourrait être utilisée comme une tuile ou une brique pour construire un mur perméable et silencieux. »

Mettre fin aux nuisances sonores

Ils pourraient également servir à rendre silencieux les appareils d’imagerie médicale ou les systèmes de ventilation. Et pourquoi pas équiper de ces "silencieux" les aspirateurs, le moteur des perceuses et des avions ou encore les pots d'échappement des voitures ou des motos. Les applications semblent infinies ! « L’idée est que nous pouvons maintenant concevoir mathématiquement un objet qui peut bloquer les sons de n’importe quoi », explique Xin Zhang, professeur à l’Université de Boston.

*En physique, en électromagnétisme, le terme métamatériau désigne un matériau composite artificiel qui présente des propriétés électromagnétiques qu'on ne retrouve pas dans un matériau naturel.*

Photo by Cydney Scott, Boston University

www.bu.edu/research/

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Concept-car Noah, quand technologie rime avec écologie
    En bref 1 min
    Concept-car Noah, quand technologie rime avec écologie

    Electrique, biosourcée, recyclable et imprimée en 3D, c’est Noah, un projet fou de voiture sorti tout droit de l’imagination d’une équipe d’étudiants de l’Université de Technologie d’Eindhoven (Pays-B...

  • Embr Wave : un bracelet qui régule la température corporelle
    En bref 2 min
    Embr Wave : un bracelet qui régule la température corporelle

    C’est au CES 2019 de las Vegas que Embr Labs a dévoilé un nouveau dispositif portable intelligent et inédit, un thermostat personnel capable, sur demande, de nous réchauffer ou de nous refroidir. O...

  • Prothèse olympique en 3D
    En bref 2 min
    Prothèse olympique en 3D

    Aux Jeux paralympiques de Rio, l’athlète allemande Denise Schindler est devenue la première cycliste à concourir avec une prothèse imprimée en 3D. En partenariat avec Autodesk, une nouvelle prothèse i...