En bref 2 min

Robo Raven, l’oiseau robot

Robo Raven, l’oiseau robot
Robo Raven, l’oiseau robot

Un robot crée par l’armée américaine et l’University of Maryland imite si bien le vol des oiseaux que même les faucons ont été bernés. Ces grands chasseurs sont connus pour leur vue perçante. Pourtant, durant un vol d’essai, le robot s’est fait attaquer, tel un pigeon. 
Développé au Maryland Robotics Center, l’oiseau robot se nomme Robo Raven. Afin d’être aussi léger qu’un oiseau, Il est assemblé à partir de fibres de carbone, d’un plastique thermorésistant issu de l’impression 3D spécialement conçu pour lui et qui remplace les composants plus lourd  en métal, de feuilles de Mylar pour les ailes et la queue et de mousse. Il n’atteint qu’une soixantaine de centimètres de long, et n’est pas plus lourd qu’une canette de soda. Son vol est guidé par une radio portative. Plus silencieux qu’un hélicoptère, il pourrait s’approcher de ses adversaires sans même se faire remarquer. Par ailleurs, il vole à 16 km/h.
Mais ce qui rend Robo Raven si réaliste, c’est son incroyable capacité à bouger une aile indépendamment de l’autre. Grâce à cela, il est capable de descendre en piqué, de monter en flèche, de réaliser de grands plongeons et de battre des ailes d’une façon plus acrobatique que les modèles précédents. « Le robot utilise deux moteurs programmables, qui peuvent être synchronisés par voie électronique afin de coordonner le mouvement entre les ailes », commente Satyandra Gupta, le créateur du robot.
Le design du robot est directement inspiré de la nature. Son corps est un cadre creux, une structure rigide et légère qui imite ainsi le système squelettique creux des oiseaux réels.
À ce stade, l’oiseau robot ne vole pas avec des capteurs. Les mouettes, et parfois les corbeaux, essaient de voler près de l'oiseau durant les essais, mais les oiseaux de proie comme les faucons et les éperviers ont une approche beaucoup plus agressive envers Robo Raven. Le robot est équipé d’une caméra et pourra devenir un excellent espion. Il ne reste plus qu’à régler son autonomie de vol.

Pour en savoir plus
www.robotics.umd.edu/

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Prothèse olympique en 3D
    En bref 2 min
    Prothèse olympique en 3D

    Aux Jeux paralympiques de Rio, l’athlète allemande Denise Schindler est devenue la première cycliste à concourir avec une prothèse imprimée en 3D. En partenariat avec Autodesk, une nouvelle prothèse i...

  • Os hyperélastique en 3D
    En bref 1 min
    Os hyperélastique en 3D

    Imprimer en 3D et greffer un os synthétique flexible dans un bloc opératoire : c’est le défi technologique et scientifique relevé par les chercheurs de l’université Northwestern de Chicago Ces dernier...

  • Une souris verte atypique
    En bref 1 min
    Une souris verte atypique

    Canon propose une souris multifonction à la coque recyclée, répondant au doux nom de « X Mark I Mouse ».  Avec cet appareil « 3 en 1 », vous pouvez effectuer 3 fonctions à l’aide d’un seul périphériq...