Cultissime 2 min

Le mange disque, le jouet le plus populaire des années 1960

Le mange disque, le jouet le plus populaire des années 1960
Le mange disque, le jouet le plus populaire des années 1960

Le mange-disque a été l’un des jouets fétiches des enfants de la fin des années 1960 jusqu’aux années 1980. Cet électrophone portable, sur lequel seuls les 45 tours étaient compatibles, permettait d’emporter sa musique partout avec soi.
En 1960, alors que les gramophones, phonographes et autres tourne-disques sont à leur apogée, les jeunes découvrent le rock et le twist et les juke-boxes se mettent à envahir les cafés… Cependant, les enfants n’ont pas encore leur propre appareil pour écouter leurs chansons favorites. C’est alors qu’apparaît le mange-disque, petit électrophone portable et simple d’usage.
Imaginé pour les plus jeunes, le mange-disque était fabriqué en ABS. Il devait être à la fois abordable, résistant et facile à utiliser. 
Comme son nom l’indique, le mange-disque était un appareil qui "avalait" tout rond les disques 45 tours. Dès que le disque était inséré, la lecture commençait automatiquement. L’éjection du 45 tours se faisait d'une simple pression sur un bouton. En revanche, il ne pouvait pas lire les disques 33 tours, plus volumineux.
Succès tonitruant, le plus connu est sûrement Penny, le mange disque “made in Italy » produit et commercialisé en 1972 par le fabricant de jouets Lansay. Des millions d’enfants découvrent alors les joies de l’écoute musicale individuelle et succombent au charme de ses lignes arrondies, de sa face du dessus perforée et très “design italien” et de ses coloris seventies rouge. 
En 1998, Lansay lancera le premier mange-CD du marché, pour proposer aux enfants une version modernisée de cet objet culte.
De nos jours, de nombreux appareils, tels que les lecteurs CD-ROM ou les consoles de jeux, utilisent toujours ce système d’insertion. Cet appareil inspirera les différents baladeurs tels que les walkman, développés respectivement en 1979 et 1984 par Sony. 
Objet culte pour certains nostalgiques, le mange-disque est toujours très recherché, que ce soit sa version originale ou sa version postérieure adaptée à l’usage du CD.

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !