En bref 1 min

La « ball camera » nous prend de haut

La « ball camera » nous prend de haut
La « ball camera » nous prend de haut

Imaginez une caméra qu’on lancerait pour prendre des photos dans les airs ?
Eh bien, c’est désormais possible grâce à la « Throwable Panoramic ball camera », une balle ludique que l’on peut lancer, permettant de capturer des panoramas sphériques et des images à grands angles fascinants. Le designer allemand Jonaz Pfeill, récemment diplômé de l’université technique de Berlin a développé un moyen à la fois simple et ludique pour créer une photo panoramique et sphérique, sur 360°. Il a eu l'idée d'embarquer 36 petits modules photos d'une résolution de 2 Mégapixels – identiques à ceux présents dans certains smartphones – à l'intérieur d'une balle verte, spécialement conçue et rembourrée avec de la mousse. Lorsque la balle atteint son point le plus haut, chacun des modules prend simultanément une photo, comme autant d'objectifs du même appareil, orientés différemment et répartis pour couvrir ce fameux panoramique « sphérique ».
Le panorama obtenu peut être ensuite visualisé sur un ordinateur. Encore à l'état de prototype, cette caméra ne possède pas encore de date de commercialisation. Mais il est sûr que prochainement elle trouvera son chemin pour rebondir sur les étals.

Pour en savoir plus
http://jonaspfeil.de/ballcamera

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • 1000 pièces en 3D pour l’Airbus 350
    En bref 1 min
    1000 pièces en 3D pour l’Airbus 350

    L'Airbus A350 XWB est maintenant l'avion de ligne comportant le plus de pièces imprimées en 3D sur le marché de l'aviation. Ce sont plus de 1000 parties de l'A350 XWB qui ont été réalisées grâce à l’i...

  • Quand le corps devient pile
    En bref 1 min
    Quand le corps devient pile

    Une découverte récente provenant du Centre des nanotechnologies et matières moléculaires de Wake Forest en Caroline du Nord permettrait de récupérer la chaleur du corps et de la convertir en électrici...

  • Polymère auto-réparant
    En bref 2 min
    Polymère auto-réparant

    C’est en s’inspirant de son héros favori Wolverine des X-Men et sa capacité à cicatriser quasi-instantanément de ses blessures que le professeur Chao Wang a eu l’idée de mettre au point un matériau au...