En bref 2 min

Des déchets plastiques reconvertis en poutre de construction

Des déchets plastiques reconvertis en poutre de construction
Des déchets plastiques reconvertis en poutre de construction

Finaliste en 2019  du Circular Challenge International, un concours qui récompense et accélère les futurs leaders de l’économie circulaire, la Start-up tanzanienne EcoAct fabrique des poutres de construction à partir de plastiques recyclés.
A l’origine de cette initiative, on trouve Christian Hafidh Mwijage, 35 ans, originaire d’une banlieue populaire de Dar es-Salaam envahie par les déchets, où la collecte et le recyclage n’existe pas. Le ramassage des déchets plastique, ce sont quelques personnes des bidonvilles qui s’en chargent, en échange d’un peu d’argent.


Transformer les déchets plastique en matériaux de construction durables, pour préserver les forêts.

La Tanzanie est un pays qui connaît un boom de la construction, un secteur consommateur de bois, pourquoi pas collecter ces bidons, ces sacs,  ces bouteilles et déchets plastique en tout genre pour les transformer en un matériau de construction, un « bois synthétique », qui participerait à ralentir la déforestation intensive que connaît le pays ?!
Il fonde ainsi EcoAct Tanzania, « une entreprise sociale créée pour faire face aux problèmes de la pollution plastique post-consommation, de la gestion des déchets, de la déforestation et du changement climatique ».

Des déchets plastique recyclés pour remplacer le bois et le métal

L’entreprise utilise une technologie d'extrusion de plastique sans produits chimiques et économe en énergie, appelée "technologie Waxy ıı" : les déchets plastiques usagés et collectés sont transformés en poutres de forme et de taille différentes, qui peuvent remplacer le bois et le métal.  Légères (entre 9 et 14 kilos), elles résistent aux intempéries et aux insectes, sont faciles à mettre en œuvre, esthétiques et bon marché. Pour Christian,  « le bois en plastique fabriqué à partir de déchets de plastique recyclés est le produit idéal pour la construction, les clôtures et la fabrication de meubles. ».

Seize personnes une cinquantaine de collecteurs de rue travaillent désormais pour EcoAct et Christian aimerait devenir mondialement reconnu pour la fabrication de matériaux de construction écologiques de qualité, abordables, durables et de première classe à partir de déchets de plastique recyclés.

Au vu des nombreux prix qui l’ont récompensé, il pourrait y parvenir : non content d’avoir été finaliste du Circular Challenge, il vient de remporter le Grand Prix de l’innovation urbaine 2019 du concours Le Monde Cities dans la catégorie « habitat ».

Pour en savoir plus :

http://www.ecoact.co.tz/

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !
  • Recette exotique : les briques en plastique
    Planète 3 min
    Recette exotique : les briques en plastique

    Quel est le point commun entre de modestes habitations brésiliennes, une école au Guatemala, des habitations de secours en Haïti ou le futuriste Pavillon Floral de Taipei ? Construire pour ne plus jet...

  • Abri en briques plastique
    En bref 1 min
    Abri en briques plastique

    Oscar Mendez, architecture et entrepreneur colombien, a eu la bonne idée de construire des maisons pour les sans-abris en recyclant les déchets plastiques. Propriétaire de Conceptos Plasticos, une pet...

  • Bâtiment : les plastiques à pied d’œuvre
    Au quotidien 7 min
    Bâtiment : les plastiques à pied d’œuvre

    Les plastiques jouent un rôle primordial dans le bâtiment. Pour preuve, en Europe, plus de 20% de la production de polymères sont utilisés dans le BTP, et les innovations restent nombreuses… Certes le...