En bref 1 min

Dent artificielle anti bactéries

Dent artificielle anti bactéries
Dent artificielle anti bactéries

Selon l’OMS la carie est l’une des maladies infectieuses les plus répandues dans le monde. Elle concernerait 80% de la population mondiale dont 60 à 90 % des enfants d’âge scolaire et près de 100 % des adultes. Fort de ce constat sanitaire, des chercheurs de l’Université de Groningue aux Pays-Bas, ont développé un plastique antimicrobien imprimable en 3D. Selon les tests menés en laboratoire, lorsque le plastique est recouvert de salive, plus de 99 % des bactéries responsables de la carie sont éliminées. Le matériau se compose de sels d’ammonium quaternaire antimicrobiens. Chargés positivement, ces sels viennent perturber les bactéries chargées négativement qui éclatent et meurent à leur contact. Pour autant ce matériau est complètement inoffensif pour les cellules humaines. Se présentant sous la forme d’une résine, ce matériau s’imprime par stéréolithographie un procédé d’impression 3D qui consiste à durcir une résine avec un rayon UV.

Les chercheurs ont pu imprimer diverses prothèses dentaires et appareils orthodontiques qui ont été utilisés pour les tests mentionnés ci-dessus. Les résultats étant très prometteurs, les chercheurs de l’Université de Groningen pensent déjà à étendre leurs recherches à d’autres applications comme le dentifrice et d’autres produits d’hygiène dentaire. Selon le Dr Hermann, l’un des chercheurs de l’équipe, « c’est une découverte médicale avec des applications concrètes dans un futur proche, cela devrait prendre beaucoup moins de temps que le développement d’un nouveau médicament ».

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !

  • Créer des vaisseaux sanguins artificiels, c’est possible !
    En bref 1 min

    Créer des vaisseaux sanguins artificiels, c’est possible !

    Des travaux de recherche menés par une équipe allemande ont permis de créer une sorte de petites pailles en plastique qui peuvent servir de vaisseaux sanguins artificiels. Le projet baptisé ‘Biorap’ q...

  • Os hyperélastique en 3D
    En bref 1 min

    Os hyperélastique en 3D

    Imprimer en 3D et greffer un os synthétique flexible dans un bloc opératoire : c’est le défi technologique et scientifique relevé par les chercheurs de l’université Northwestern de Chicago Ces dernier...

  • Du plastique pour les fractures
    En bref 1 min

    Du plastique pour les fractures

    Un composé plastique inédit pourrait être l’avenir des thérapies osseuses. Solide, il permet de remplacer l’os cassé. Biocompatible, il laisse l’opportunité aux cellules souches de s’y fixer et de rég...