En bref 1 min

200 000 mégots pour un fauteuil

200 000 mégots pour un fauteuil
200 000 mégots pour un fauteuil

Depuis mai 2012, Tom Szaky, un jeune américain PDG de l'entreprise TerraCycle, s'est lancé dans un vaste programme de recyclage des mégots de cigarettes outre-Atlantique. Fort de son succès, il envisage désormais de tenter l'expérience en Europe.

Lancé au Canada en mai 2012, étendu depuis aux Etats-Unis et en Espagne, le programme de son entreprise TerraCycle assure la collecte des mégots via des bénévoles. Le papier et le tabac finissent en compost. L'acétate de cellulose -une matière plastique- utilisée dans le filtre  est fondue et recyclée dans la fabrication de toutes sortes de produits, qui sont à leur tour commercialisés.
 Selon Tom Szaky, il faut 1.000 à 2.000 mégots pour fabriquer un cendrier et pour un fauteuil de jardin en plastique, probablement plus de 200.000. Et quand on sait que chaque année dans le monde, 1000 à 2000 milliards de mégots sont jetés… son filon n’est pas près de partir en fumée !
Le financement du processus de transformation est assuré par l'industrie du tabac, trop contente de s'acheter une conduite responsable. "Quand nous sommes allés voir les industriels du tabac et leur avons montré le plastique que nous faisons à partir des mégots, ils n'en revenaient pas", explique le jeune entrepreneur. "Ils se sont engagés, et non seulement ils payent le programme, mais ils en font la promotion".
Les collectes sont désormais menées dans 22 pays par 35 millions de personnes, qui s'inscrivent sur le site internet,

Pour en savoir plus
www.terracycle.com/en-US

Cet article vous a plu ? Vous allez aimer les suivants !

  • 200 000 mégots pour un fauteuil
    En bref 1 min

    200 000 mégots pour un fauteuil

    Depuis mai 2012, Tom Szaky, un jeune américain PDG de l'entreprise TerraCycle, s'est lancé dans un vaste programme de recyclage des mégots de cigarettes outre-Atlantique. Fort de son succès, il envisa...

  • Des déchets plastiques au mobilier urbain
    En bref 1 min

    Des déchets plastiques au mobilier urbain

    Un studio de recherche et de design hollandais utilise l’impression 3D pour transformer les déchets plastiques générés par les habitants d’Amsterdam en mobilier urbain. « Imprimez votre ville » est un...

  • Nous visons les chantiers d’adduction où le plastique est un vecteur d’innovation
    Paroles d'expert 4 min

    Nous visons les chantiers d’adduction où le plastique est un vecteur d’innovation

    Rencontre avec Morad Arouini, Sales manager de la société autrichienne Agru, l'un des principaux fabricants européens de produits en plastique destinés à l’adduction d’eau....